Le passage de l'enfance à l'âge adulte est une prériode marquante dans la vie d'une personne. Durant cette transition, la dite personne est donc définit comme étant "jeune". Pour cette jeunesse, viendra donc le moment où petit à petit elle souhaitera s'émanciper, rompre les amarres, devenir autonome... Or, depuis ces dernières décennies l'on assiste à une cohabitation de plus en plus longues entre les futurs adultes et leurs parents. Certains spécialistes parle de Phénomène Kangourou, de jeunesse prolongée voire, de syndrome "Tanguy", obscurcissant davantage le moment où cette jeunesse aurait enfin terminé sa transition pour devenir adulte. Car oui, la notion d"adulte" est, elle aussi, flou. Après tout, quand sommes nous réellement adultes ? Si nous nous en référons au constat nombreuses personnes : "Etre adulte, c'est lorsque l'on obtient une maturité suffisante pour être considéré comme tel ainsi qu'une autonomie totale, aussi bine d'un point de vue financier que parental". Donc cette cohabitation toujours plus longue, laisserait supposer que la transition vers le passage à l'adulte est de plus en plus long. En partant de ce principe, nous pouvons alors nous questionner sur les raisons de ce phénomène et ce que cela implique. Autrement dit : Pourquoi ce phénomène de du retardement de la décohabitation est-il de plus en plus importent et qu'elles en sont ses repercutions sur les jeunes ?